Introduction

La section football du club omnisport des Eaux-Vives voit le jour le 9 février 1896. Le club sous sa forme actuelle est né de la fusion du FC Urania et du FC Genève en 1922.

Date d’entrée dans le championnat :

  • LNA : 1945, 1948, 1955, 1965;
  • LNB : 1934, 1947, 1950, 1959, 1966, 1988, 1990;
  • 1ère ligue : 1971, 1974, 1987, 1989, 1994, 2003;
  • 2ème inter: 2013
  • 2ème ligue : 1976, 1979, 1995
  • 3ème ligue : 1977

Cela fait aujourd’hui plus de 120 ans que le club écrit son histoire, avec une coupe de suisse, un titre de vice-champion suisse, sans oublier des joueurs de classe mondiale, tels que Eugène Parlier, Roger Vonlanthen et Roger Courtois, mais aussi Alberto Tarantini et Augustine Simo.

UGS, ce sont trois lettres, une histoire de plus d’un siècle et le premier club du canton.

L’avant-UGS

Le 9 février 1896, le club de foot Urania voit le jour.

Il est concurrencé par l’apparition d’un autre club, le F.C Helvétique, formé par de jeunes écoliers comme Marcel Henninger ou Alan Ryser. Après une défaite cuisante à Pregny, les joueurs redoubles d’efforts et d’entrainements. Ils multiplient ainsi les victoires, attirant la Gold Star, équipe fondée par Jules Peney, qui décide de lier son destin au F.C Helvétique.

Pourtant, un an plus tard, les dirigeants du F.C Helvétique refusent l’inscription en championnat A pour des questions de financement. Mais c’était sans compter sur les Parietti, Ryser, Ethevenon et leurs ambitions qui les poussent à se séparer du cub pour fonder le F.C Genève où ils disputent des matchs contre Servette, ou Montriond (futur Lausanne sport).

En 1908, le F.C Genève détient une popularité et une attention grandissante, poussant le F.C Helvétique à s’associer avec lui, bien que leur existence sous le même nom fut de courte durée.

Cependant, ils font face à un concurrent de plus en plus redoutable, et les joueurs de l’Helvétique-Genève, ceux de Choulex et Shamrock décident alors de se réunir sous les mêmes couleurs footbalistiques pour affronter le Servette F.C.

Mais malgré ces fusions, le F.C Genève peine à trouver un terrain d’entrainement à cause de la guerre. Elle parvient tout de même à maintenir une équipe de série A.

Le club voit alors un rapprochement possible avec le club de Urania, évoluant en série B, et qui dispose d’un terrain à Frontenex. Jules Peney alors membre d’honneur des deux clubs, est l’intermédiaire qui permettra la création, en 1922, de l’Urania Genève Sport.

Urania Genève Sport

Palmarès:

  • 1922: entrée en championnat série A.
  • 1929: remporte la coupe suisse.
  • 1931: second du championnat de série A
  • 1931: remporte le tournoi international de l’exposition colonial de Paris (ancêtre de la coupe de l’Europe).
  • 1932: finaliste de la coupe suisse

Des années 1940 aux années 1970, le club évolue en ligue nationale B (1939, 1948, 1950, 1954, 1966 et 1988) mais prouve ses capacités en disputant la ligue national A à plusieurs reprises (en 1945, 1948, 1955, 1965). L’équipe est deux fois championne de ligue national B.

A l’issue du championnat 1970- 71, UGS FC chuta en première ligue et de mauvais résultats sportifs coulèrent le club jusqu’en troisième ligue.

Après dix-sept ans, le club retrouvait sa place dans le giron de l’élite du football, atteignant en 1988 la LNB. Mais dès 1994, il évolua à nouveau dans les ligues inférieures.

Aujourd’hui, le club participe au championnat de deuxième ligue interrégionale.

Origines

Les Eaux-Vives

La création de la commune des Eaux-Vives a eu lieu en 1798 – à cette époque, le territoire était français.

Cette partie du territoire genevois était laissée en friche, principalement pour des raisons de sécurité: au XVème siècle, il était important  de voir arriver l’ennemi aux portes des fortifications de la ville de Genève.

Dès les premiers tableaux du XVème siècle, nous voyons que les genevois ont une activité sportive sur le Pré de l’Evêque par l’exercice du jeu de l’arc qui est visible dans les armoiries.

Vers le milieu du XIXème siècle, les écoliers vont jouer à la campagne de Plogeon. En 1885, les gymnastes et les musiciens demandent une subvention aux autorités, et malgré que ces sociétés donnent une bonne direction à l’exubérance de la jeunesse, celle-ci leur est refusée provisoirement.

En 1896 il est fait mention du F.C. Urania, nom venu de la déesse Uranus. Mais d’où vient l’origine des maillots violets ? La légende voudrait que le terrain de Pré-l’Evêque était la propriété d’un marchand de vins, terrain où il exerçait son métier et son sport. A moins que le violet ne fasse tout simplement référence à la couleur du lac, comme sur l’écusson de la Commune des Eaux-Vives.

L’équipe d’UGS qui a gagné la Coupe Suisse de 1928-1929

En 1929, UGS FC fut sacré champion romand et enleva la COUPE SUISSE en battant Young-Boys en finale.

Debout: Lienhardt, Barrière, Berchten, Bovy, Loichot, Stalder.

À genoux: Grettler, Papastratidès, Nicollin, Wiederkehr.

Personnalités emblématiques du club

Frédéric Morisod

Président De 1937 à 1947, après avoir été l’un des principaux artisans de l’ascension du club en LNA, avec Albert CHATELAIN comme entraîneur, il céda sa place à Jean GIOT. Il fut à nouveau président en 1953 où il annonca la venue comme entraîneur de Génia Walaschek.

Albert CHATELAIN sera plus tard l’entraîneur de la première et restera jusqu’au bout l’ami fidèle et dévoué du club.

Outre la première équipe, c’est tout le mouvement junior qui lui tenait à cœur. Tout au long de sa présidence, il a préservé un idéal sportif qui ne souffrait aucune compromission.

Alain Morisod

Image may contain: 2 people, people smiling, people sitting

 

Pianiste suisse de carrière nationale et international, il est aussi producteur d’émission.

Il décide de reprendre la direction du club de 1986 à 1991. Visionnaire assumé et investit pour le club il parvient, en deux ans, à faire monter le club de deuxième ligue à la ligue national B, avec l’aide de célèbres entraineurs comme Gerard Castella et Paul Garbani.

Présidents

1922 John Charpie
1929 Louis Joset
1934 Albert Giacobino
1935 Frédéric Morisod
1947 Jean Giot
1951 Georges Ledermann
1953 Frédéric Morisod
1986 Alain Morisod
1992 Gérald Henriod et Philippe Jordan (intérim)
1994 Martial Salamolard
1995 Béat Fritz
2000 Yves Granges
2012 Nicolas Jacquet
2018

Stefano Vito Bellingeri

Des entraîneurs de qualité

Albert CHATELAIN – Celui qu’on appelait « l’homme à la casquette » avec son écharpe autour du cou. Son nom a toujours été lié à notre club, remportant avec la première équipe deux titres de champions suisses de LNB. Il fut également entraîneur de l’Association suisse de football et de la fédération française; instructeur chef de l’ASF, expert « jeunesse et sport ». Il a rendu à notre club d’inestimables services jusqu’à l’âge de 80 ans passés.

Génia WALASCHEK -Ancien junior du club, il était junior lorsque notre équipe vedette s’en allait glaner des lauriers à Paris en 1931. Brillant international, 28 sélections dans l’équipe suisse, joueur et entraîneur de notre première équipe dès 1953. Il l’amènera en LNA. Fidèle aux couleurs violettes.

Paul GARBANI -Il a commencé sa carrière au UGS FC, comme joueur en compagnie de Cocolet Morand et Roger Vonlanthen, sous la houlette du regretté Jean Campana. Il y est revenu en 1986 pour un nouveau défi et pour défendre une certaine idée du football.

Gérard CASTELLA – Avec son enthousiasme et sa détermination, il a ramené notre équipe en LNB montrant à tous qu’un comité structuré et des joueurs motivés sont synonymes de succès ! Il fut également entraîneur au Servette FC et entraîneur au sein de l’ASF.

Hervé MUSQUERE – Actuel entraîneur de l’équipe première, il fut joueur à l’AS Saint-Etienne entre 1984 et 1990. Il a joué égalment à Beauvais (D2) en prêt en 1988-1989 (28 matches, 8 buts) – saison lors de laquelle il atteignit les quarts de finale de la Coupe de France. Passioné de football, il entraîna une équipe modeste – Cernex – avec tout de même 3 montées à la clé en 6 ans. Entraînant successivement le FC Perly-Certoux et le Signal-Bernex, il atterrit au FC Meyrin où il fit un excellent travail.

Des sportifs de renom

Roger courtois : joueur international de football (avant-centre / ailier) et entraîneur. Il signe avec Urania Genève Sport dans les années 30, qui se trouve être l’un des meilleurs clubs du pays. Il sera remarqué lors de l’exposition colonial international, ancêtre de la coupe d’Europe.

Eugène Parlier : (surnommé Gégène) est un footballeur professionnel et gardien de but très populaire (21 sélections en équipe nationale). Il joue sous les couleurs du club de 1954 à 1959.

Genia Walaschek : il compte 26 sélections en équipe Suisse de football et évolue au sein de l’UGS.

Alberto Tarantini : professionnel international débutant sa carrière en Argentine, il joue au poste d’arrière gauche (puis arrière central), et rejoint Urania de 1988 à 1990.

Yvan Beck : footballeur yougoslave, finaliste de la coupe de France en 1929, il occupe le poste d’attaquant et rejoint le club en 1930-31.

Branislav Sekulić : il joue à UGS dans les années 30. Décrit comme un « attaquant de classe européenne », il poursuit sa carrière comme entraineur en Suisse, et à Fribourg plus précisément.

Augustine Simo : évolue en milieu de terrain et en équipe nationale au Cameroun de 1995 à 1998 et rejoint l’UGS en 2006.